Les Elfitudes sont de petits êtres ailés tout de vert vêtus pour mieux se confondre avec la mousse de la forêt.

Elfitudes

Je les piège avec des morceaux de pomme. Pourquoi de la pomme ?
Parce que cette race de mini-elfes se nourrit des fruits de la forêt. Comme les pommiers ne poussent pas dans leur milieu et qu’ils sont très curieux, ils viennent goûter ce fruit pour eux exotique (ça me rappelle une histoire…) et hop ! Je les attrape, chacun posté dans une attitude différente, avec son parchemin personnel.

Voir les Elfitudes

parchermin

Les Champignelfes, ainsi que leur nom l’indique, ont un rapport étroit avec les champignons. Cette race de petits elfes très sédentaires n’a pas d’ailes. Ils habitent dans de gros champignons creusés par des limaçons dressés à cet effet, se nourrissent de mycélium, et suivant la forme du chapeau des champignons, s’en servent d’ instruments de musique, récipients, ombrelles…

Voir les Champignelfes

parchermin

Les Hautes Elfes sont nées d’une enfant, d’une jeune fille ou d’une femme et d’un des Esprits qu’elles ont croisé : de la Forêt, de l’Eau, de la Terre… et gardent l’empreinte d’un caractère mi-humain, mi-spirite.

voir les Hautes Elfes

parchermin

Les Dragons, comme chacun le sait, sont des êtres intelligents, cruels et cupides.
Ils possèdent une mémoire étonnante et vivent si longtemps qu’ils ont une connaissance encyclopédique du monde et de ses mystères.
S’ils crachent du feu, c’est avant tout pour faire cuire leurs proies car ce sont de fins gourmets !
Les miens fument réellement.
Pour l’instant, ils se sont tous envolés.
J’attends patiemment l’incubation.
La prochaine éclosion devrait avoir lieu dans quelques semaines.
Il me reste des photos quand même…

Voir les Dragons

parchermin

Les Féelles sont de charmantes créatures ailées, de nature bienveillante.
Elles ont chacune leur spécificité, liée à leur couleur.
Pendues à un fil, elles veillent sur les humains qui croient en elles.

Voir les Féelles

parchermin

Les Magiciennes, bien qu’elles soient en terre noire, pratiquent la magie blanche. Une cagoule masque leur absence de traits. En fait, elles se choisissent un visage quand elles en ont envie ou besoin. Elles tendent leurs mains au-dessus du chaudron pour concocter des remèdes, par exemple contre le Mal de Lune ou le Mal de l’Autre…

Voir les Magiciennes